Saturday , March 23 2019
Home / Expositions / Collections / Collection de Spyros Louis – Premier Champion olympique grec

Collection de Spyros Louis – Premier Champion olympique grec

Spyrídon Loúis est né à Maroússi au nord d’Athènes en Grèce le 12 janvier 1873 dans une famille pauvre. Le travail de on père consiste à approvisionner Athènes en eau minérale sur un chariot, et souvent, Spyrídon Loúis fait le chemin en courant à ses cotés1.

A l’issue d’un congrès en 1894 à Paris initié par le Français Pierre de Coubertin, un Comité international olympique (CIO) est créé. Celui-ci à pour tache de choisir la Athènes ville hôte des premiers Jeux olympiques de l’ère modèrne. Comme un symbole, Athènes est désignée pour accueillir les Jeux de la première olympiade de 1896 plus de 2000 ans après les Jeux antiques.

L’une des épreuves prévue est le Marathon. Sur une idée du français Michel Bréal, inspiré par la légende de Phidippidès, cette course doit se pratiquer sur une distance d’environ 40 km2. Le colonel Papadiamantopouloss est alors chargé d’organiser les sélections grecques. Le militaire a été l’officier supérieur de Spyrídon Loúis lors de son service militaire.

Kharílaos Vasilákos gagne la première course en 3 heures et 18 minutes. Sur les conseils de Papadiamantopouloss, qui connait son potentiel, Spyrídon Loúis participe à la seconde. L’athlète termine cinquième. Il est tout de même qualifié pour participer à l’épreuve olympique.

La course du marathon

Spiros Louis photographié par Albert Meyer, photographe officiel de l’Olympiade de 1896 à Athènes

Le 10 avril 1896, à Marathon, le Colonel Papadiamantopoulos donne le départ dans un petit champ3. Les concurrents sont au nombre de dix-sept ; treize grecs et quatre provenant d’autres nations4. Le français Albin Lermusiaux prend la tête dans les premiers kilomètres de la course. Après le kilomètre 32, Lermusiaux abandonne, l’australien Edwin Flack prend le contrôle de la course. L’Australien, peu coutumier des longues distances abandonne quelques kilomètres plus loin. Spyrídon Loúis qui s’était rapproché progressivement de la tête de course, se retrouve alors leader5.

Spyrídon Loúis devient le premier champion olympique du marathon lors des Jeux olympiques d’été de 1896 en remportant l’épreuve de 38 kilomètres en 2 heures 58 minutes et 50 secondes6. Il devient par la suite un héros national, son nom passant en expression en grec : « courir comme un Louis »7. Il obtient ensuite le monopole de l’approvisionnement en eau de la capitale depuis les sources de Maroússi.

 


Parade championne olympique, dirigée par Spyros Louis au stade Panathénaïque en 1896

 

 

 

 

  
La médaille authentique de Spiros Louis

   
Le chapeau traditionnel de Spyros Louis

   
Certificat du temps qui a été donné en 1896 aux Jeux olympiques

   
La copie de la Coupe de Spyros Louis

Check Also

Collection de Marathon Runner Stelios Kyriakidis

Le plus grand Marathon Runner grec Stylianos Kyriakidis est né dans le village Statos de …